Communiqué de presse


24 octobre 2018


975 associations demandent l'arrêt de la chasse le dimanche


Près de 1000 associations de sports et loisirs de plein air, cosignataires de l’Appel pour le dimanche sans chasse, interpellent le gouvernement et les élus sur la question du partage de la nature. La mise en place du dimanche sans chasse permettrait en effet d’instaurer un partage de la nature et de pouvoir disposer d’un jour hebdomadaire pour pratiquer les activités nature en sécurité.

Clubs de randonnée, de cyclisme, de canoë-kayak et d’alpinisme, centres équestres, gites ruraux… près de 1000 organismes ont cosigné l’Appel du Collectif pour le dimanche sans chasse pour que soit instauré un jour hebdomadaire national sans chasse.

Chaque année, on recense en moyenne 150 accidents de chasse, impliquant régulièrement des non-chasseurs. De crainte d’être victime d’une balle "perdue", de nombreuses personnes restreignent leur activité, voire y renoncent, pendant la période de chasse. Il est en effet difficile de s'adonner sereinement à son loisir lorsque se déroulent des parties de chasse à proximité.

Or, la nature est désormais fréquentée par un grand nombre de français qui souhaitent pouvoir y pratiquer leurs loisirs de plein être en toute sécurité. La chasse est maintenant pratiquée par seulement 1,6 % de la population. La large majorité de la population ne doit pas être empêchée de profiter pleinement de la nature ; un partage équitable s'impose.

Prenant conscience du fort développement des activités de nature, les autres pays d’Europe de l’Ouest ont interdit la chasse le dimanche ou plusieurs jours en semaine1 en période de chasse. La France se distingue en autorisant encore la chasse les 7 jours de la semaine. Résultat, notre pays détient le record européen du nombre d’accidents de chasse ! Il y a 7 fois plus d’accidents de chasse le dimanche, jour où la nature est très fréquentée.

Chacun doit pouvoir exercer son loisir sans subir les perturbations et les menaces engendrées par la chasse. Le dimanche est le jour privilégié des promenades en famille, des randonnées, des balades à cheval, des excursions en VTT, des courses à pied, et autres loisirs pacifiques de plein air. Pour la tranquillité et la sécurité de tous, pas de chasse ce jour-là !

Le Collectif pour le dimanche sans chasse et ses 975 organismes cosignataires demandent à nouveau au gouvernement d’instaurer l’arrêt de la chasse le dimanche, mesure d’intérêt général souhaitée par la majorité des français2 qui réduirait significativement ces drames répétés.


Télécharger l’Appel pour le dimanche sans chasse et la liste des cosignataires.


Contact presse :

M. SPATARO
Président du Collectif pour le dimanche sans chasse
Email : contact@dimanche-sans-chasse.fr
Tél. : 06.89.51.52.07


1. La quasi-totalité des pays d’Europe de l’Ouest (Royaume-Uni, Pays-Bas, Allemagne, Italie, Suisse, Espagne, Portugal...) ont instauré un ou plusieurs jours sans chasse, souvent le dimanche. Retrouvez plus de précisions dans notre rapport sur l’instauration d’une trêve de la chasse le dimanche.

2. Un sondage (IFOP, 2016) a révélé que 79 % des français sont favorables à l’interdiction de la chasse le dimanche.






1er février 2016


Sondage IFOP : 79 % des Français favorables à l’arrêt de la chasse le dimanche


Un sondage réalisé à la demande du Collectif pour le dimanche sans chasse par l’IFOP du 4 au 7 janvier 2016 révèle que 8 Français sur 10 souhaitent que le dimanche devienne un jour non chassé.

Le dimanche est le jour où la nature est très fréquentée par des familles en promenade, des randonneurs, des joggeurs, des cyclistes, des cavaliers, etc., souhaitant pouvoir profiter sereinement de la nature. Au niveau national en France, la chasse est autorisée les 7 jours de la semaine en période de chasse, alors que dans la quasi-totalité des autres pays d'Europe de l'Ouest, il y a des jours sans chasse, souvent le dimanche.

L’étude menée par l’IFOP révèle que 79 % des Français sont favorables à l’arrêt de la chasse le dimanche. 55 % y sont même très favorables, tandis que seulement 7 % y sont très défavorables. Parmi les sympathisants du Parti Socialiste, 87 % d’entre eux souhaitent cette mesure. Chez Les Républicains, ils sont 81 %. Au sein des votants FN, 71 % y sont favorables. 81 % des Français résidant en ville soutiennent l’arrêt de la chasse le dimanche, ce taux reste également très élevé en milieu rural où il atteint 75 %.

Avec près de 150 accidents de chasse chaque année, la France détient le record européen du plus grand nombre d'accidents. Il y a 7 fois plus d’accidents de chasse le dimanche, jour où la nature est très fréquentée. La chasse crée un climat d’insécurité qui perturbe la pratique des autres sports et loisirs de plein air. Les détonations, cris, aboiements, allées-venues des 4x4, empêchent de profiter pleinement de la nature. S’ajoutent également les panneaux « Danger – Chasse en cours – Tir à balles » aux abords des zones chassées, qui contraignent à renoncer à son activité en faisant prudemment demi-tour. Que de sorties et promenades gâchées ou écourtées !

Les chasseurs (1,6 % de la population) ne doivent plus accaparer et insécuriser la nature ; un partage s’impose. L’instauration d’une trêve de la chasse le dimanche serait un compromis raisonnable. Il s’agit d’une mesure d’intérêt général, qui est souhaitée par la très large majorité des français.

Ce lundi 1er février, le Collectif pour le dimanche sans chasse, qui regroupe 842 clubs et associations d’usagers de la nature, a écrit une nouvelle fois au gouvernement pour demander de déclarer le dimanche comme jour national non chassé.


Voir l'étude sur le site de l'IFOP

Contact presse :

M. Spataro
Président du Collectif pour le dimanche sans chasse
Tel : 06.89.51.52.07
Email : contact@dimanche-sans-chasse.fr








5 décembre 2015


Nouvel accident : Plus de 700 associations demandent une trêve de la chasse le dimanche


Ce samedi 5 décembre, un promeneur de 43 ans a été tué par un chasseur à Quintal (Haute Savoie). Face à ces accidents répétés, les plus de 700 associations de sports et loisirs de plein air cosignataires de l’Appel pour le dimanche sans chasse interpellent à nouveau le gouvernement. La mise en place du dimanche sans chasse permettrait en effet d’instaurer un partage de la nature et de pouvoir disposer d’un jour hebdomadaire pour pratiquer les activités nature en sécurité.

Clubs de randonnée, de cyclisme, de canoë-kayak et d’alpinisme, centres équestres, gites ruraux… plus de 700 organismes ont cosigné l’Appel du Collectif pour le dimanche sans chasse pour que soit instauré un jour hebdomadaire national sans chasse.

Chaque année, on recense en moyenne 150 accidents de chasse, impliquant régulièrement des non-chasseurs. De crainte d’être victime d’une balle "perdue", de nombreuses personnes restreignent leur activité, voire y renoncent, pendant la période de chasse. Il est en effet difficile de s'adonner sereinement à son loisir lorsque se déroulent des parties de chasse à proximité.

Or, la nature est désormais fréquentée par un grand nombre de français qui souhaitent pouvoir y pratiquer leurs loisirs de plein être en toute sécurité. La chasse est maintenant pratiquée par seulement 1,6 % de la population. La large majorité de la population ne doit pas être empêchée de profiter pleinement de la nature ; un partage équitable s'impose.

Prenant conscience du fort développement des activités de nature, les autres pays d’Europe de l’Ouest ont interdit la chasse le dimanche ou plusieurs jours en semaine1 en période de chasse. La France se distingue en autorisant encore la chasse les 7 jours de la semaine. Résultat, notre pays détient le record européen du nombre d’accidents de chasse ! Il y a 7 fois plus d’accidents de chasse le dimanche, jour où la nature est très fréquentée.

Chacun doit pouvoir exercer son loisir sans subir les perturbations et les menaces engendrées par la chasse. Le dimanche est le jour privilégié des promenades en famille, des randonnées, des balades à cheval, des excursions en VTT, des courses à pied, et autres loisirs pacifiques de plein air. Pour la tranquillité et la sécurité de tous, pas de chasse ce jour-là !

Le Collectif pour le dimanche sans chasse et ses 510 organismes cosignataires demandent à nouveau au gouvernement d’instaurer l’arrêt de la chasse le dimanche, mesure d’intérêt général souhaitée par la majorité des français2 qui réduirait significativement ces drames répétés.


Le 5 décembre 2015

Télécharger l’Appel pour le dimanche sans chasse et la liste des cosignataires.


Contact presse :

M. SPATARO
Président du Collectif pour le dimanche sans chasse
Email : contact@dimanche-sans-chasse.fr
Tél. : 06.89.51.52.07


1. La quasi-totalité des pays d’Europe de l’Ouest (Royaume-Uni, Pays-Bas, Allemagne, Italie, Suisse, Espagne, Portugal...) ont instauré un ou plusieurs jours sans chasse, souvent le dimanche. Retrouvez plus de précisions dans notre rapport sur l’instauration d’une trêve de la chasse le dimanche.

2. Un sondage (IFOP, 2011) a révélé que 65 % des personnes se promenant dans la nature sont gênés par les chasseurs. Un autre (IFOP, 2009) a montré que la majorité des français se sentent en insécurité en période de chasse et sont favorables à l’interdiction de la chasse le dimanche.